-
Just-Wallonie

Just.Wallonie

Original-since 2019 By Raphaël


Blog

afficher :  plein / résumé

Remèdes maison, bains et tisanes contre les refroidissements: quelles plantes peuvent aider?

Publié le 22 janvier 2021 à 8:30 Comments commentaires (0)


Malgré la longue tradition dont jouissent les bains et tisanes contre les refroidissements, nous oublions souvent leurs effets bénéfiques. Pourtant, aujourd’hui encore, les remèdes de nos grands-mères font leurs preuves contre la toux, le rhume, le mal de gorge et les courbatures. Mais même les remèdes maison les plus naturels peuvent malmener notre organisme s’ils ne sont pas utilisés correctement. Voici ce à quoi vous devez faire attention avec les bains et tisanes contre les refroidissements et dans quel cas il vaut mieux y renoncer :

 

 

En quoi les bains et tisanes contre les refroidissements sont utiles ?

Les bains comme les tisanes contre les refroidissements s’avèrent particulièrement bénéfiques lorsque les premiers signes d’un rhume ou les premiers maux de tête et douleurs musculaires apparaissent. L’eau chaude du bain décontracte les muscles tout en stimulant la circulation. Ce qui permet d’activer les défenses immunitaires de l’organisme et d’empêcher la propagation des bactéries et virus. Les tisanes contre les refroidissements combinent elles aussi plusieurs aspects positifs : elle réchauffent de l’intérieur, fournissent à notre corps l’hydratation dont il a besoin et renferment de précieux extraits d’herbes médicinales.

 

 

Bain contre les refroidissements – à quoi faut-il faire attention :

Bien que l’on se sente beaucoup plus détendu(e) grâce à l’eau chaude, il faut savoir que la chaleur peut aussi devenir une contrainte pour notre système immunitaire. Et mieux vaut renoncer au bain quand on est fiévreux ou très enrhumé ! Car un refroidissement perturbe notre circulation sanguine et la chaleur du bain peut accentuer encore plus ce phénomène. Par conséquent, les experts recommandent généralement de remplir la baignoire aux trois-quarts et non totalement (dans ce cas, l’eau n’atteint que la poitrine au lieu de monter jusqu’au cou). On considère cette mesure beaucoup plus douce pour la circulation du sang et ainsi, l’organisme peut mieux se réguler. La durée et la température optimales d’un bain contre les refroidissements se situent entre 10-20 minutes et 35-37° Celsius. Après le bain, l’idéal est de se reposer un moment en étant bien emmitouflé(e). Ce qui permet d’accroître l’efficacité du bain contre les refroidissements.

 

L’ABC des plantes : quelles plantes et herbes conviennent comme additif pour le bain ? 

Les bains contre les refroidissements enrichis d’huiles essentielles d’eucalyptus, de camphre, d’aiguilles de pin ou d’épicéa libèrent les voies respiratoires et stimulent la circulation. En cas de toux, un bain au thym ou à l’eucalyptus peut soulager les symptômes. La menthe poivrée, la sauge et le pin des montagnes exercent également un effet bénéfique sur les voies respiratoires. La vapeur d’eau combinée aux huiles essentielles humidifie les muqueuses irritées tout en exerçant une action désinfectante. Pour les peaux sensibles ou en cas d’allergie, il est recommandé, dans un premier temps, de tester les huiles sur une petite surface de la peau.

 

Conseil : si l’on souhaite adapter le bain contre les refroidissements à nos propres symptômes, on peut le préparer soi-même facilement. Pour ce faire, il suffit de mettre les herbes séchées en question dans un saladier dans lequel on viendra verser un litre d’eau porté à ébullition. Laisser infuser pendant environ 15 à 20 minutes puis filtrer les herbes. Cette décoction peut être ensuite ajoutée à l’eau du bain.

 

 

Tisane contre les refroidissements – A quoi faut-il faire attention ?

Chaque tisane contre les refroidissements se compose de différentes herbes ayant des effets différents. Ce qui veut dire que les tisanes contre les refroidissements ne sont pas toutes les mêmes ! En effet, selon les symptômes, certains mélanges pour tisane conviennent mieux que d’autres. De plus, les spécialistes conseillent souvent d’utiliser de la tisane en vrac. Cela présente l’avantage de pouvoir composer sa propre tisane en fonction des symptômes que l’on a. La température de l’eau joue aussi un rôle décisif dans l’arôme et l’efficacité d’une tisane. Pour la plupart des tisanes, la température optimale est de 100 degrés. Quant à la durée d’infusion, c’est souvent une affaire de goût. Mais la règle de base est la suivante : plus il y a de feuilles et plus celles-ci sont effritées et plus l’eau est chaude, plus la durée d’infusion doit être courte. Car plus une tisane infuse, plus elle libère des tannins naturels. Et ce sont eux qui donnent un arrière-goût amer à l’infusion.

 

 

Tisanes contre les refroidissements – Quelles sortes peuvent aider et dans quel cas ?


Selon les herbes utilisées, les tisanes contre les refroidissements peuvent soulager différents symptômes. Voici les plus appréciées d’entre elles

 

 

  • La tisane à la menthe poivrée soulage les symptômes grippaux et le mal de gorge. Elle dégage les voies respiratoires et élimine les germes. Cependant, une consommation régulière n’est pas recommandée aux personnes ayant l'estomac fragile.
  • La tisane au thym aide tout particulièrement à soulager la toux et les affections bronchiques. L’huile essentielle de thym décontracte les muscles des voies respiratoires, dissout le mucus qui adhère et exerce en outre un effet antispasmodique.
  • Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques, la tisane à la camomille est efficace pour lutter contre les symptômes d’un état grippal, le mal de gorge mais aussi les maux de ventre.
  • La tisane au fenouil est non seulement réputée pour son effet positif sur la guérison du rhume mais aussi pour soulager l’asthme. Son action mucolytique lui vaut notamment d’être volontiers utilisée pour combattre la toux d’irritation.
  • Quant aux fleurs de tilleul, on leur attribue des effets sudorifiques, mucolytiques et apaisants. La tisane au tilleul peut aussi s’avérer bénéfique en cas d’agitation intérieure.
  • La tisane à la sauge est surtout efficace contre la toux et les maladies respiratoires. De plus, elle élimine les mucosités et exerce une action antibactérienne. L’huile essentielle de sauge soulage aussi en cas de gingivites et d’amygdales infectées.

 

 

4 idées de recette de tisane anti-rhume à faire soi-même :

Les tisanes contre les refroidissements sont faciles à préparer soi-même. En général, seuls quelques ingrédients suffisent. Voici les quatre remèdes maison les plus courants contre les refroidissements :

 

 

 

  • Tisane aux fleurs de sureau : verser 250 ml d’eau portée à ébullition sur environ deux cuillères à café de fleurs de sureau séchées puis couvrir pendant 10 minutes tout au plus. Les effets de la tisane aux fleurs de sureau : les substances actives des fleurs de sureau éliminent les mucosités qui adhèrent, aide en cas de toux et de sinusite. De plus, on dit des fleurs de sureau qu’elles soulagent les symptômes grippaux et qu’elles exercent une action sudorifique en cas de fièvre.
  • Tisane au citron : presser un citron entier avec la pulpe et mélanger avec de l’eau tiède. Adoucir éventuellement avec du miel. Comme la vitamine C est sensible à la chaleur, le jus de citron ne doit pas être mis dans de l’eau chaude ! Il en va de même pour le miel. Les effets de la tisane au citron : l’eau citronnée est censée faire des miracles sur les symptômes grippaux et le mal de gorge. Cette bombe de vitamine C soulage souvent dès les premiers symptômes. Ce n’est pas sans raison que la vitamine C est réputée pour renforcer les défenses immunitaires. De plus, elle contribue à la protection cellulaire.
  • Tisane à la pomme et à l’oignon : couper environ deux oignons en dés et les faire bouillir dans un demi-litre d’eau. Couper également trois pommes et les ajouter dans la casserole. Laisser infuser pendant 10 minutes. Si l’on veut adoucir un peu le tout, on peut incorporer du miel qui présente également l’avantage d’exercer une action antibactérienne. Les effets de la tisane oignon-pomme : si cette association peut sembler inhabituelle, elle s’avère pourtant très efficace contre les refroidissements. Cette tisane fournit de précieuses vitamines et exerce en outre une action fortement antibactérienne.
  • Tisane au gingembre : laver la racine de gingembre, en couper un morceau de trois à cinq centimètres et détailler celui-ci en fines lamelles. Faire bouillir ces fines tranches dans 250 ml d’eau ou les mettre dans une tasse remplie d’eau bouillante et laisser infuser pendant environ 10 minutes à couvert. Sucrer au besoin avec du miel. Les effets de la tisane au gingembre : la tisane au gingembre est polyvalente. Elle soulage les troubles digestifs, stimule la circulation, exerce un effet dépuratif et mucolytique. On lui attribue en outre des effets bénéfiques sur le système immunitaire en cas d’infection grippale.

 

 

Même si les bains et les tisanes contre les refroidissements soulagent, il est recommandé de consulter un médecin si les symptômes persistent. Ecoutez votre corps et accordez-vous aussi beaucoup de repos en gardant le lit. Ainsi, vous vous sentirez bientôt mieux !

 



Rss_feed